Ta dose d'anecdotes sur l'histoire du football !
Ta dose d'anecdotes sur l'histoire du football !

Il fait croire qu’on l’a enlevé pour sécher l’entraînement

RSSApple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyDeezerYouTube

Il y a les rois des excuses. On en connaît tous. Mais ce joueur brésilien de Botafogo mérite le titre de champion du monde. Pourtant, au départ, son histoire ne prête pas à sourire.

Ce mercredi 5 janvier 2011, Somália porte plainte pour “enlèvement”. Il raconte à la police que le matin-même un homme armé braque sa voiture et l’oblige à circuler pendant deux heures dans les rues de Rio de Janeiro pour lui voler de l’argent et des bijoux.

Trahi par les caméras de surveillance

Sauf que lors de sa déposition au commissariat, le milieu de terrain de 27 ans se contredit. Et surtout, on apprend – quelques heures plus tard – que des images des caméras de sécurité montrent qu’il était à son domicile au moment du prétendu rapt.

Alors pourquoi avoir monté ce mensonge de toute pièce ? En réalité, Somália est rentré très tard d’une soirée et il ne s’est pas réveillé à l’heure pour aller s’entraîner. Pour tenter de justifier son absence auprès du coach, le joueur de Botafogo invente donc son propre enlèvement. Une excuse bidon pour éviter une retenue sur salaire de 40%.

Un accord est trouvé avec la justice brésilienne : Somália – de son vrai nom Paulo Rogério Reis Silva – accepte de verser 13.000 dollars aux victimes des inondations qui ont touché Rio quelques semaines plus tôt. En échange de quoi, son casier judiciaire reste vierge.

RSSApple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyDeezerYouTube

Ta dose d’anecdotes sur l’histoire du football ! Histoires insolites souvent drôles, parfois tristes, mais toujours véridiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.