Ta dose d'anecdotes sur l'histoire du football !
Ta dose d'anecdotes sur l'histoire du football !

Un gardien de but complètement fou fait un bonhomme de neige en plein match

RSSApple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyDeezerYouTube

On dit qu’il faut un brin de folie pour être gardien de but. Les dribbles de Pascal Olmeta, le coup du scorpion de René Higuita. Mais il y en a un qui était complètement fou. Son nom : Harry Sharratt. 

Malgré son bon niveau – il est le gardien de l’Angleterre lors des Jeux Olympiques de 1956 et fait quelques matches avec des clubs pros – il ne veut pas devenir joueur professionnel.

Il passe le ballon à ses adversaires et les laisse marquer

Instituteur la semaine, il préfère garder la cage d’équipes au niveau amateur comme celle de Bishop Auckland où il se livre à différentes excentricités pendant les matches dans les années 1950.

L’un de ses anciens coéquipiers, Derek Lewin, se souvient : “Il était cinglé ! Complètement fou !”

Et de fait. En plein match, il parle aux supporters placés derrière son but. Avec son 1m80, il s’accroche à la barre transversale en pleine action. Une fois, il joue avec une seule chaussure pendant 45 minutes. Et quand son équipe mène largement, il passe volontairement le ballon à ses adversaires.

Lors d’un match de Coupe amateur contre Kingstorian, alors que son équipe mène à 12-0, Harry Sharratt se colle à son poteau pour permettre à l’équipe d’en face d’inscrire plusieurs buts.

Des facéties qui rendent ce gardien célèbre et qui attirent les foules au stade pour voir le phénomène comme lors des finales de FA Cup – la Coupe d’Angleterre – qui rassemblent près de 100.000 spectateurs à Wembley.

Avec les supporters en plein match

Un autre de ses coéquipiers, Dave Marshall, raconte : “Tu te retournais et Harry n’était pas là. Il se trouvait avec les supporters en train de taxer des bonbons ou des cigarettes. Je ne pense pas qu’il ait déjà fumé pendant un match mais il les gardait pour après.”

Un autre jour, mené 1-0 lors d’un match de FA Cup contre Scunthorpe, Harry Sharratt déserte sa cage pour faire une touche mais la balle est interceptée par un adversaire et finit dans le but vide.

Son ancien entraîneur, Jack Sowerby, se souvient“Une fois en plein match, il avait demandé à un enfant présent dans le public de m’apporter un bout de papier.  Il disait qu’il se sentait seul, il voulait que je fasse le tour du terrain et que je parle avec lui pour lui tenir compagnie.”

Un bonhomme de neige sur sa ligne de but

Mais rien ne vaut ce match de Boxing Day. En plein derby hivernal contre Shildon, Harry Sharratt décide de faire… un bonhomme de neige sur sa ligne de but ! Une énième pitrerie qui ne plaît pas à l’arbitre et qui l’avertit.

C’est pas faute de vous avoir prévenu : Harry Sharratt était un gardien complètement fou !

RSSApple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyDeezerYouTube

Ta dose d’anecdotes sur l’histoire du football ! Histoires insolites souvent drôles, parfois tristes, mais toujours véridiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.