Ta dose d'anecdotes sur l'histoire du football !
Ta dose d'anecdotes sur l'histoire du football !

Eusébio et ses coéquipiers s’électrocutent dans un jacuzzi

RSSApple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyDeezerYouTube

Il y a des drames qui marquent une carrière, un club, un pays. C’est le cas du drame de Benfica à l’époque où brillait Eusébio.

Ce dimanche 4 décembre 1966, le club portugais s’impose à l’extérieur contre Sanjoanense (3-1) lors de la 9e journée de championnat et reste leader.

Jacuzzi utilisé pour la première fois

Le lendemain, comme tous les lundis, les joueurs viennent au stade de la Luz à Lisbonne pour le décrassage et se faire masser.

Nouveauté ce jour-là : un jacuzzi est installé dans les vestiaires obtenu grâce à Whirlpool alors partenaire de Benfica. Une innovation à l’époque et validée par les médecins du club.

Luciano Fernandes meurt électrocuté

Sept joueurs, dont Eusébio le Ballon d’Or 1965, se relaxent dans ce bain à remous qui masse par vibration sous l’eau.

Il est 11h30 ce lundi. Après 20 minutes à faire trempette dans cette piscine, le dispositif électrique court-circuite. Jaime Graça convulse mais parvient à sortir de l’eau. Le milieu de terrain coupe le courant en débranchant la prise d’alimentation de la machine.

Le bilan est grave : des joueurs sont brûlés comme Eusébio, d’autres sont évanouis mais surtout l’un d’entre eux, Luciano Fernandes, ne se réveillera pas. Le défenseur est mort électrocuté sur le coup. Il était le seul à être complètement sous l’eau au moment du choc électrique.

Pour rendre hommage à leur coéquipier décédé à l’âge de 26 ans, les joueurs de Benfica finissent la saison en jouant avec un brassard noir et remportent le titre de champion du Portugal en sa mémoire.

La une de L’Equipe le 7 décembre 1966

RSSApple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyDeezerYouTube

Ta dose d’anecdotes sur l’histoire du football ! Histoires insolites souvent drôles, parfois tristes, mais toujours véridiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.