Ta dose d'anecdotes sur l'histoire du football !
Ta dose d'anecdotes sur l'histoire du football !

Euphorique après la qualification du Mexique, un directeur de prison libère 142 détenus lors du Mondial 1970

RSSApple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyDeezerYouTube

La passion du football fait souvent faire des choses complétement folles. Que dire de cette anecdote ?

Nous sommes au Mondial 1970. Le Mexique – pays organisateur de la compétition – bat la Belgique (1-0) le 11 juin pour son dernier match de poule. Une victoire synonyme de qualification pour les quarts de finale pour la première fois de son histoire.

Une qualification historique (trop) arrosée

Non loin de là, à 300km au sud de la capitale Mexico, le directeur de la prison de haute sécurité de Chilpancingo entend bien fêter cet événement.

Euphorique – et surtout très alcoolisé après cette qualification historique -, Augusto Mariaga sort son arme de service dans l’établissement pénitentiaire et tire des coups de feu en l’air en criant “Viva Mexico !” Pire : il ouvre les portes des cellules et libère ainsi 142 détenus !

Un acte de “patriotisme” selon la justice

Quelques jours plus tard, il est jugé par un tribunal local qui ne retient aucune charge contre lui. Motif de la justice : il a agi par “acte de patriotisme”.

Dans le même temps, le Mexique est battu en quart de finale par l’Italie qui tombe à son tour en finale face au Brésil de Pelé, sacré champion de cette Coupe du monde 1970.

RSSApple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyDeezerYouTube

Ta dose d’anecdotes sur l’histoire du football ! Histoires insolites souvent drôles, parfois tristes, mais toujours véridiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.