Ta dose d'anecdotes sur l'histoire du football !
Ta dose d'anecdotes sur l'histoire du football !

A son arrivée à Marseille, Chris Waddle est pris pour le chanteur des Pink Floyd

RSSApple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyDeezerYouTube

Il y a des joueurs qui sont accueillis en grande pompe et d’autres qui arrivent dans l’anonymat le plus total. C’est le cas de Chris Waddle à Marseille.

Nous sommes en 1989. Le génial joueur anglais est repéré par Bernard Tapie à Tottenham. Le président de l’OM fait venir le gaucher technique pour un montant de 4,5 millions de livres, soit le 3e plus gros transfert de l’époque après Maradona et Gullit.

“Quelle chanson allez-vous chanter ce soir au Vélodrome ?

Le jour de son arrivée à l’aéroport de Marseille au mois de juillet, il s’attend à voir une foule pour l’accueillir. Douche froide : personne n’est là hormis une poignée de journalistes.

L’un d’entre eux s’approche du joueur au look si particulier et lui demande s’il joue ce soir au Vélodrome.

La suite, c’est Chris Waddle qui la raconte à Basile Boli, son coéquipier de l’époque à l’OM, dans le documentaire “C’est l’histoire d’un but” diffusé sur France 3 :

“Quand je suis arrivé (à l’aéroport de Marseille, ndlr), personne ne m’a reconnu. Tout le monde m’a ignoré. Quand je suis arrivé aux bagages pour récupérer mes affaires, là tous les journalistes sont arrivés. Et je me suis dit, c’est bon ils savent qui je suis. Ils m’ont demandé si j’étais impatient de jouer au Vélodrome. J’ai répondu : “Oui”. Ils m’ont dit : “Ce soir ?”. J’ai répliqué : “Mais pourquoi ce soir ?”. Ils m’ont demandé : “Quelle chanson allez-vous chanter ce soir au Vélodrome ?”. J’ai demandé : “Quelle chanson ?” Et là ils m’ont répondu : “Mais vous êtes bien le chanteur des Pink Floyd ?!” Alors ma confiance est passée de là en haut à là en bas (rires)”.

En effet, le soir du mardi 18 juillet 1989, le groupe britannique de rock enflamme le Vélodrome devant 45.000 personnes.

Après des débuts difficiles, c’est au tour de “Magic” Chris Waddle d’embraser le cœur les fans de l’OM et du ballon rond en devenant champion de France en 1990, 1991 et 1992 et en étant aux portes du sacre européen.

Pour l’anecdote, Chris Waddle – personnalité extravagante sur et en dehors du terrain – sort trois chansons. Trois duos avec des coéquipiers dont un single avec Basile Boli en 1991. Le titre : “We’ve got a feeling”.

Et un peu plus tôt, avec son coéquipier de Tottenham Glenn Hoddle pour le titre “Diamond lights” en 1987.

RSSApple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyDeezerYouTube

Ta dose d’anecdotes sur l’histoire du football ! Histoires insolites souvent drôles, parfois tristes, mais toujours véridiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.